Ne paniquez pas, votre cellulaire sonnera une alerte d’urgence demain à 14h55

Une fois qu’on a adopté les téléphones cellulaires, c’est très difficile de s’en passer. En effet, c’est fou à quel point ce gadget peut être pratique dans notre vie de tous les jours! Dans certains cas, il est vrai que ça nous fait parfois perdre du temps, mais dans d’autres cas, ça peut aussi nous sauver un temps fou! Mais saviez-vous que votre téléphone pouvait aussi sauver des vies?

C’est du moins ce qu’indiquent les fournisseurs canadiens de téléphonie mobile alors qu’ils ont lancé un avertissement à la population comme quoi des tests seraient bientôt effectués dans le but d’examiner l’efficacité du système national d’alerte public. Ce système fait en sorte qu’il lancera des alertes forçant les téléphones cellulaires à émettre une alarme afin de signifier une situation d’urgence.

Plusieurs se rappelleront qu’au printemps dernier, une première vague de tests avait été lancé et voilà que la prochaine vague devrait se produire le 28 novembre, et ce, dans tout le pays.

Pour ce qui est du Québec, le test devrait s’effectuer à 14h55 tandis que partout ailleurs au Canada, celui-ci devrait avoir lieu à 13h55.

Il n’y aura que votre téléphone cellulaire qui sera sollicité lors de ce test, car la télévision et la radio seront aussi comprises dans cette vaste opération.

Il faut aussi noter que certains téléphones cellulaires ne seront peut-être pas compatibles avec le système d’alerte.

On doit l’existence de ce système national d’alerte au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui avait ordonné aux fournisseurs de téléphonie cellulaire de s’en doter, et ce, à l’intérieur d’un délai d’un an.

Les alertes pourront donc être déclenchées dans plusieurs situations d’urgence comme des conditions météorologiques extrêmes, les désastres naturels, les incendies de forêt, les alertes Amber ou les attaques terroristes.

C’est par l’entremise d’une alerte locale envoyée aux cellulaires munis du réseau LTE qu’un son sera émis pour être ensuite accompagné d’un message texte bilingue qui s’affichera également sur notre téléphone.

Dans l’éventualité où votre appareil sera en mode silencieux ou en veille lors de l’alerte, celui-ci ne sera pas forcée d’émettre le signal sonore.

Autrement, il sera impossible de ne pas recevoir l’alerte si votre appareil est compatible avec le système.

Sinon, est-il important de le préciser, mais les utilisateurs de téléphones ne seront pas facturés lors des alertes.

Sachez aussi qu’en mai prochain, une nouvelle vague de tests devrait se produire.

Enfin, voici l’annonce officielle des tests à venir qui a été publiée par les fournisseurs canadiens de téléphonie mobile:

“Un test du système En Alerte aura lieu le 28 novembre à 13h55 heure locale dans chaque province et territoire, sauf au Québec où le test se déroulera à 14h55 heure locale. Le message de test sera distribué à la télévision, à la radio et sur les appareils sans fil compatibles. Veuillez noter que ce ne sont pas tous les appareils sans fil qui recevront le message de test. Pour vérifier la compatibilité de votre appareil, vous pouvez consulter le site Internet du système En Alerte ici. Nous vous recommandons de contacter votre fournisseur de services sans fil pour toute question spécifique en lien avec la compatibilité de votre appareil à recevoir les alertes publiques. Votre fournisseur de services sans fil est le mieux positionné pour répondre aux questions de compatibilité des téléphones cellulaires.”

Source: François Charron
Crédit Photo: Courtoisie

Commentaires

Commentaires