Une mère se moque de son fils de deux ans et le force à manger de la nourriture pour chiens

Une mère de famille s’est moquée de son fils de deux ans, qui a des difficultés d’apprentissage, en le «forçant» à manger de la nourriture pour chiens dans le bol de leur animal de compagnie.

Dans la vidéo filmée à Trindade, au Brésil, on peut très bien entendre la mère se moquer de son enfant.

«Hey mon petit, tu es en train de manger ton lunch, n’est-ce pas?» demande la maman en riant.

Le garçon continue alors de manger comme un chien, même lorsque le chien de la famille s’approche pour prendre quelques bouchées lui aussi.

La vidéo a été publiée sur un groupe privé de la famille, puis mise en ligne par la grand-mère qui voulait dénoncer ce qui avait été fait à son petit-fils.

La grand-mère a dit que le garçon est tombé malade après avoir mangé la nourriture pour chiens.

La police a décidé d’ouvrir une enquête sur la mère du garçon et sur la grande tante qui était aussi présente lorsque la vidéo a été filmée. L’enquêteur Vicente Gravina a dit que les deux femmes pourraient être accusées au criminel pour les gestes qu’elles ont commis.

«Quand la grand-mère a reçu la vidéo, elle était très fâchée. Elle est allée à la résidence de sa belle fille immédiatement et a décidé d’amener l’enfant avec elle et il serait tombé malade peu de temps après. Elle a donc décidé de rendre l’histoire publique pour dénoncer les actes de cruauté commis à l’endroit de son petit fils», a-t-il expliqué.

La police a déclaré qu’ils ignoraient pourquoi la mère avait une chose pareille, mais qu’il était clair qu’elle trouvait cela très drôle.

L’avocate de la mère, Marcia Gabrielle Sampaio Carvalho, a défendu sa cliente en disant qu’elle n’avait pas d’intentions malicieuses et que le garçon est aimé et bien traité par ses deux parents.

«La véritable souffrance a été causée à ma cliente à cause de la cruauté et de l’irresponsabilité de la grand-mère de l’enfant qui a, après avoir visionné la vidéo, déformé les faits et publié des images négatives sur les médias sociaux. Ces images ont été montrées hors contexte et ont été soumises à différentes interprétations.»

Nous en saurons plus dans les prochaines semaines ou les prochains mois!

Source: Mirror
Crédit Photo: Capture d’écran

Commentaires

Commentaires